AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 J'ai décidé de suivre la lumière... Adieu... [pv Néo ~ rp semi-libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

I'm on this case
I know you

MessageSujet: J'ai décidé de suivre la lumière... Adieu... [pv Néo ~ rp semi-libre]   Dim 8 Sep - 20:44

Hors rp:
 

Lorsque Noémie avait de nouveau quitté l’appartement de Néo et elle pour se rendre dans son laboratoire clandestin, elle avait eu une drôle d’impression. Elle n’était jamais vraiment allé là-bas avec beaucoup de bonne volonté, mais cette fois… C’était comme si son instinct de survie qui l’avait aidé à rester en vie cette année et demi avant d’obtenir sa nouvelle identité c’était éveillé et voulait la persuader de ne pas y aller.
Mais pourquoi l’écouter ? Que pouvait-elle donc craindre ? Personne ne connaissait l’existence de ce laboratoire… pas même Moran. Elle prenait toujours un chemin différent pour y aller, et cette fois elle était partie pour prendre le plus sûr d’entre tous !!! Elle n’avait même pas d’horaires réguliers !!!
La seule personne qui connaissait l’adresse de cet endroit était Néo. Elle la lui avait donnée au cas où elle aurait des ennuis, mais elle n’avait rien précisé et il ignorait même que c’était l’adresse d’un quelconque laboratoire de bombes et armes artisanales… Et elle lui faisait suffisamment confiance pour ne rien avoir à craindre de ce côté-là.
Elle était donc partit… Ignorant délibérément l’angoisse qui l’avait saisi.

Une fois entré dans le laboratoire, elle alluma la lumière et verrouilla aussitôt la porte derrière elle. Elle eut un soupir de soulagement, elle était dans son laboratoire à présent… rien ne s’était passé… Elle pouvait se détendre...
Elle enfila une de ses blouses blanches et commença à travailler sur la construction d’un mélange que Moran lui avait demandé : trouver une composition inédite d’explosif pour que les produits de base retrouvés de base ne paraissent en aucun cas suspects. Il fallait que ce soit fait avec des produits à la base inoffensive et d’usage quotidien… Le challenge était de taille mais Noémie s’était bien sûr sentit de taille à le surmonter. Après tout, la fabrication de bombes artisanales n’était-elle pas sa spécialité ?

Elle n’avait rien vu venir... L’assassin envoyé par l’IRA était un professionnel. Tel une ombre, il n’avait été qu’une impression, un rêve… l’ombre d’un rêve… Mais la cordelette qui s’était soudain entouré autour du cou de la jeune femme pour s’appuyer violemment sur sa tranchée n’avait rien d’un rêve.
Elle avait toutefois réagit assez rapidement, l’adrénaline l’ayant aidé à gérer la panique qui l’avait alors saisit. Le souffle coupé, elle n’avait pas pu crier. Elle avait plutôt levé le pied et donné un violent coup dans la table où reposait son expérience pour se jeter en arrière avec son agresseur. Elle se plaqua contre une étagère avec son adversaire, tous les objets qui étaient dessus dégringolèrent sur eux. Noémie avait tout envoyé valdinguer, ses fioles plus ou moins remplis de produits divers mais néanmoins sans réel danger, s’étalaient par terre jusqu’à même atteindre la porte d’entrée.
Le choc avait surpris le tueur et Noémie en profita pour lui donner des coups dans le ventre pour tenter de le faire lâcher prise. Elle se débattait comme une diablesse… refusant de se résigner et d’abandonner. Elle le griffait et ne cessait de bouger malgré le manque d’air évident et le mince filet de sang qui commençait à couler le long de son coup.

Elle sentit soudain une douleur brulante au niveau de son ventre… une fois… deux fois… trois fois… Noémie sentit alors ses forces l’abandonner, comme si elle s’écouler lentement hors de son corps, et lorsque son tueur la lâcha enfin, elle s’écroula au sol. La jeune femme reprit son souffle, la respiration sifflante, tout en se recroquevillant sur elle-même.
Elle avait toujours aussi mal au ventre, elle mit sa main dessus en poussant un gémissement quasiment inaudible. Noémie sentit alors un liquide étrangement chaud qui imbibait ses vêtements. Quand elle releva la main regarder le liquide, elle eut un tremblement… du sang… du sang rouge… C’était SON sang… Le tueur en avait eu assez d’essuyer ses coups et il l’avait poignardé pour la calmer.
Celui-ci était d’ailleurs toujours là, il la regardait, elle pouvait sentit son regard froid et insensible sur elle. Allait-il la laisser agoniser comme ça ? Ou décidera-t-il finalement d’abréger ses souffrances en achevant rapidement ce qu’il avait commencé ?

Noémie sentit des larmes perler au niveau de ses yeux et sa vision se brouilla. Peu importait qui avait envoyé se tueur à ses trousses… Elle avait tellement d’ennemis qu’elle s’avait qu’un jour l’un d’entre eux aurait réussi à la retrouver pour mettre définitivement fin à son existence.
Pourtant elle avait essayé !! Elle avait essayé de lutter contre ce destin !! Apparemment, celui-ci n’avait pas été d’accord avec son souhait de nouvelle vie. Mais à quoi bon accuser le destin… C’est elle qui s’était plongé dans cette vie qui était sur le point de prendre fin… Ce n’était que le résultat de ses choix et rien d’autre…
Avait-elle donc tout raté ?!! Elle avait d’abord voulu adopter et suivre les idéaux des deux personnes qu’elle chérissait le plus dans sa vie, ses parents. Et elle les avait quand même perdus… Puis elle avait voulu mener une autre vie sans actes illégales, une vie exemplaire et calme… Mais c’était sans compter sur Moran et le chantage immonde qu’il lui avait fait subir. Même quand elle avait voulu un amour réciproque, elle avait été obligée d’y renoncer !!!
Néo… Il était la seule personne susceptible de trouver son cadavre une fois qu’elle serait froide… Dans combien de temps pensera-t-il à venir ici en se rendant compte qu’elle avait disparu ?

Malgré sa vision trouble, elle put voir le tueur se pencher sur elle, il avait encore son couteau ensanglanté dans la main. Il avait donc décidé de mettre fin à ses souffrances…
Un dernier instinct de survie fit accélérer son cœur et sa respiration, mais elle ne pouvait rien faire pour empêcher la lame de s’appliquer contre sa gorge. Non… Définitivement… Elle ne pouvait plus rien faire… C’était finit…
Elle ferma les yeux.

Adieu...

Les larmes coulèrent le long de sa joue et continuèrent longtemps après son dernier soupire… se mélangeant tristement au sang de sa gorge tranchée…

Noémie Buckingham n’était plus.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

I'm on this case
Messages : 538
En service depuis le : 22/10/2012
Localisation : Dans son labo.
Métier : Analyste en chimie et en biologie au MI5 - Tueur à gage - Dealer/chimiste dans le narcotrafique d'héroïne.
Age du perso : 31 ans
I know you

MessageSujet: Re: J'ai décidé de suivre la lumière... Adieu... [pv Néo ~ rp semi-libre]   Lun 9 Sep - 7:13

Trois jours que Noémie n’était pas rentrée. Elle ne répondait plus aux textos, pas plus qu’aux appels. Elle ne s’était pas présentée au MI5 depuis tout ce temps non plus. Et Néo s’inquiétait. Surtout depuis qu’il connaissait ses activités illégales.

Il tournait dans son lit depuis ce qu’il lui semblait être une éternité lorsqu’il décida d’en finir avec tout ça. Ils ne s’étaient pas disputés depuis un bon moment, donc elle avait forcément des ennuis avec des criminelles. Ou des anciens membres de l’IRA. Ou la justice. Mais dans ce dernier cas, n’aurait-il pas été prévenu ? Il rejeta le drap sur le côté, se leva, enfila rapidement un t-shirt et son jean et se dirigea vers son bureau. Il déverrouilla le tiroir qui contenait toute sa panoplie de parfait dealer et tueur à gage et en tira une enveloppe blanche sur laquelle était griffonnée une adresse au stylo noir. Il regarda par transparence la clef qui s’y trouvait, un nœud d’angoisse se formant petit à petit dans sa poitrine. Lorsqu’il baissa les yeux sur le tiroir pour le refermer, il aperçut son Smith&Wesson. Il hésita, la tête légèrement penchée sur le côté, comme s’il pesait le pour et le contre. Puis il le prit, le chargea, s’empara d’un chargeur de rechange qu’il glissa dans sa poche et sortit de la pièce en coinçant l’arme dans son jean sans oublier d’y mettre la sécurité.

Il sentait son cœur commencer à battre à tout rompre tandis qu’il sortait de l’appartement. Il avait peur maintenant, peur qu’il lui soit arrivé quelque chose, peur de tomber dans un traquenard peut être organisé par Moran, peur que si la tête de sa colocataire soit tombée la sienne suive. Il ne prit pas sa voiture pour se rendre à l’adresse indiquée sur l’enveloppe. Le bâtiment ne se trouvait pas trop loin, et marcher lui permettrait de se détendre un peu, bien qu’il gambergerait toujours autant.

Moins d’une demi-heure plus tard, il s’y trouvait. Il déverrouilla la porte d’entrée d’une main tremblante et moite de stress, et poussa doucement sur le battant. Une odeur de produits chimiques doublée d’une autre, plus forte, douceâtre et écœurante, qu’il n’arrivait pas à reconnaitre, envahit ses narines et il grimaça.

-Noémie ? chuchota-t-il alors qu’il pénétrait lentement dans les ténèbres qui habitaient la pièce.

Il se colla dos au mur et l’une de ses mains tâtonna pour trouver l’interrupteur tandis que l’autre se glissait instinctivement à sa ceinture pour serrer la crosse du pistolet. Il regretta instantanément d’être entré au moment où la lumière se fit dans la pièce. Le désordre qui y régnait était simplement digne d’une catastrophe surnaturelle. De la verrerie gisait partout, pour les trois quarts brisées, de nombreux liquides et solutions chimiques avaient dégouliné sur le sol, se mêlant parfois les uns aux autres, créant des réactions capables de faire fondre le carrelage comme c’était le cas à certains endroits. Il se couvrit instinctivement la bouche et le nez avec son bras, sachant que c’était parfaitement inutile comme protection dans le cas où des dégagements gazeux toxiques s’étaient formés durant les réactions.
Une chose attira son regard. Ça ressemblait à une main, mais il n’était pas bien sûr, elle était barbouillée d’un liquide rouge. Jusqu’ici, il n’avait pas prêté attention à la couleur des flaques, du bleu –certainement du bleu de Bromothymol sous forme basique- du violet –probablement du permanganate de potassium- du jaune, du orange, du vert et bien d’autres couleurs… La flaque rouge dans laquelle reposait la main (il était sûr que c’en était une maintenant) aurait très bien pû être une flaque d’Hélianthine… D’ailleurs, ça ne pouvait être que ça, Noémie ne pouvait pas être étendu là, derrière cette paillasse, il devait rêver, c’était forcément un rêve, un cauchemar, JUSTE UN AFFREUX CAUCHEMAR DONT IL ALLAIT SE REVEILLER OUI UN CAUCHEMARRIENQU’UNCAUCHEMAR …………..

Il hurla sans même s’en apercevoir, sans savoir ce qu’il disait. Il bondit en arrière, cogna la paillasse qu’il venait de contourner et posa une main dessus pour rétablir son équilibre, sans prendre garde à la flaque qui s’étalait dessus. Heureusement pour lui, ce produit n’était pas corrosif. Il s’agissait tout bêtement d’eau.

-No… No… é… miiiiiie…… gémit-il d’une voix suraigüe.

Ce n’était en aucun cas une flaque d’Hélianthine dans laquelle gisait son amie. Le cœur cognant à tout rompre contre ses côtes, la gorge et la poitrine nouées au point qu’il n’arrivait presque plus à respirer, Néo s’effondra à genoux sur le sol, dans le sang de la jeune femme. Des larmes roulaient doucement sur ses joues. Il tendit doucement une main, dégagea la joue de son amie des mèches de cheveux rougis qui y étaient collé et l’effleura du bout des doigts.



Il ne sut pas combien de temps il resta là, à ses côtés, sans être capable d’agir de façon logique et réfléchie. Mais il finit par appeler la seule personne qu’il pensait capable de gérer la situation. Et de le gérer lui. Il composa machinalement le numéro qu’il connaissait par cœur, tremblant de tous ses membres.

-Greg….

Ce fut tout ce qu’il fut capable de dire lorsque son interlocuteur décrocha. Il éclata en sanglots.


Hors RP:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

I'm on this case
I know you

MessageSujet: Re: J'ai décidé de suivre la lumière... Adieu... [pv Néo ~ rp semi-libre]   Sam 19 Oct - 11:20

Greg était plutôt content. Étrangement, en ce moment c’était plutôt calme au bureau. Comme si les criminels avaient décidés de prendre une pause et de partir en vacances en même temps que les Londoniens. Sur ce point il était mieux loti que ses collègues s’occupant des cambriolages. Il en profitait donc pour se reposer un peu, pour une fois qu’il n’avait pas à faire des horaires impossibles. Il était endormi comme une masse dans son lit lorsque son portable sonna. Il attrapa le téléphone en grognant un peu, endormi, et décrocha

- Oui ?...
- Greg…

La voix était tremblante et la personne avait éclaté en sanglot mais Greg reconnut tout de suite cette voix. Il se redressa dans son lit.

- Néo ?? Qu’est-ce qui se passe ?...... Néo calme-toi…. Tu es où ?.... Ok, j’arrive Néo, d’accord ?... ça va aller…

Il se leva en trombe de son lit et s’habilla en vitesse avant de prendre son arme de service et de foncer à l’adresse que lui avait indiqué tant bien que mal Néo. Il n’aimait pas ça. Il n’aimait pas ça du tout. Il n’avait jamais senti Néo si mal. Le pauvre était secoué de sanglots incontrôlables et était presque incapable d’articuler un mot. Il ne savait pas ce qui s’était passé mais il sentait qu’il n’allait pas aimer.
Il arriva rapidement sur les lieux et rentra dans le bâtiment. Il fut stupéfait en voyant le chaos qui y régnait. Du verre brisé partout, des solutions (de quoi il n’en savait rien) coulant sur le sol, lentement, formant des mini ruisseaux de toutes les couleurs, et puis, derrière une paillasse, Néo. Toujours en pleurs, à genoux par terre. Il le rejoignit et comprit finalement pourquoi son petit frère de cœur était dans cet état. Il n’avait jamais vu la jeune femme mais seule elle aurait pu le rendre aussi désespéré. Noémie. Il prit son portable et appela ses collègues pour venir sur la scène de crime puis s’accroupit à côté du jeune homme.

- Néo…

Le pauvre était tâché du sang de la jeune femme qui coulait partout. Il le releva avant de le prendre contre lui, se souciant peu de tâcher sa tenue. Il le serra contre lui en caressant doucement son dos

- Je suis désolé… Je te promets qu’on va trouver celui ou ceux qui ont fait ça. J’y veillerais personnellement…

Il ne connaissait pas la jeune femme mais savait que Néo tenait énormément à elle et cela lui suffisait
Revenir en haut Aller en bas
avatar

I'm on this case
Messages : 538
En service depuis le : 22/10/2012
Localisation : Dans son labo.
Métier : Analyste en chimie et en biologie au MI5 - Tueur à gage - Dealer/chimiste dans le narcotrafique d'héroïne.
Age du perso : 31 ans
I know you

MessageSujet: Re: J'ai décidé de suivre la lumière... Adieu... [pv Néo ~ rp semi-libre]   Ven 25 Oct - 21:07

Néo bafouilla difficilement quelques explications à Greg, soulagé qu 'il ait répondu. Il allait arriver, il allait s'occuper de tout, tout irait bien. Enfin, non, pas vraiment. Mais était ce stupide de le croire ? Ou plus exactement, de l'espérer ? Après tout, le lieutenant avait toujours réussi à tout arranger lorsque Néo était petit. Il avait fait cessé des disputes violentes entre les deux jeunes Cartwright, qui en arrivaient parfois à se mordre jusqu'au sang et à s'arracher mutuellement des cheveux. Il l'avait consolé lors de ses nombreux cauchemars ou chagrins de petit garçon... Alors pourquoi pas là ?

"Mais comment peut on espérer que tout ira mieux quand on se trouve face au cadavre sauvagement mutilé de l'une de ses amies ?" lui hurla sa conscience.

L'agent du MI5 toucha une nouvelle fois la joue de Noémie, avant d'émettre un son à mi-chemin entre le gémissement et le cri. Il laissa retomber mollement sa main sur le sol, dans la marre de sang.
Il ne s'aperçut de la présence de son frère de cœur qu'au moment où celui ci le relevait. Il avait bien entendu une voix, mais il avait cru qu'elle sortait tout droit de son imagination. Il se blottit contre lui, comme lorsqu'il était enfant, et sanglota de plus belle.

-J-j'aurai-ais ddu v-voir qu-qu'elle ét-tait en d-danger... Je... J'aur-rais d-dû sav-voir... hoqueta-t-il.

Il aurait voulu être là pour la protéger. Il aurait du s'assurer qu'elle ne risquait rien. Il... Seulement voilà, la jeune femme aurait certainement sorti les griffes et les crocs en le voyant empiéter un peu trop sur sa vie de terroriste. Et maintenant, c'était trop tard pour changer les choses et avoir de regrets.

-Ca f-fait t-trois j-jour qu'e-elle est p-pas rent-trée à la m-maison...

Il se tut et agrippa doucement le haut de son ami dans ses doigts poisseux de sang, se serrant un peu plus contre lui par la même occasion. Il ferma les yeux. Il ne voulait plus voir ce qui l'entourait, le massacre, le labo, Noémie elle-même... Il voulait juste rester dans les bras de son protecteur et  oublier... Tout oublier... Jusqu'à son identité... Peut être que cela réglerait tous les problèmes.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

I'm on this case
I know you

MessageSujet: Re: J'ai décidé de suivre la lumière... Adieu... [pv Néo ~ rp semi-libre]   Mar 21 Jan - 18:37

Néo sanglota un peu plus contre lui

-J-j'aurai-ais ddu v-voir qu-qu'elle ét-tait en d-danger... Je... J'aur-rais d-dû sav-voir... Ca f-fait t-trois j-jour qu'e-elle est p-pas rent-trée à la m-maison..., articula-t-il en sanglotant

Greg se sentait vraiment mal de le voir comme ça et caressa un peu plus son dos en serrant le jeune homme dans ses bras.

- sshh…ne dis pas ça Néo… Ce n’est pas ta faute… Tu n’as rien à te reprocher….

Il avait l’impression d’être revenu plus de 20 ans en arrière, quand il consolait le petit garçon qu’était alors Néo et le rassurait après ses cauchemars ou ses disputes avec son frère. Mais à l’époque il n’était pas si impuissant devant sa détresse. Il n’avait pas affaire à un Néo endeuillé, portant le deuil d’une amie sauvagement assassinée de surcroît. Tout était bien plus facile. Il ne savait pas quoi dire pour le réconforter, et savait que rien ne le pourrait. Alors il le garda en silence dans ses bras en attendant que les renforts arrivent. Une fois cela fait, il hésita. Il serait bien resté ici à récupérer des preuves mais il y avait Néo. Il confia la scène de crime à son meilleur collègue, lui demandant des photos et un rapport préliminaire pour le lendemain, ainsi que les analyses qu’il aurait déjà pu avoir, avant de sortir avec Néo

- Viens Néo… On va aller chez moi… ça va aller…

Ils prirent la voiture du lieutenant et une fois chez lui, il soutint le jeune homme jusqu’à sa salle de bain où il lui enleva ses vêtements avant de le mettre dans la douche sous l’eau chaude, sans le lâcher de peur de le voir s’écrouler. Il le rinça de tout le sang qu’il avait sur lui puis l’emmena dans sa chambre et lui pris un jogging et un t-shirt. Néo étant totalement déconnecté, il l’habilla puis monta sur le lit à son tour et le prit dans ses bras, caressant doucement ses cheveux instinctivement, comme il le faisait quand le jeune homme était enfant

- ça va aller…. Je te promets que je trouverais qui a fait ça et qu’il paiera…. Je t’en donne ma parole…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

I'm on this case
Messages : 538
En service depuis le : 22/10/2012
Localisation : Dans son labo.
Métier : Analyste en chimie et en biologie au MI5 - Tueur à gage - Dealer/chimiste dans le narcotrafique d'héroïne.
Age du perso : 31 ans
I know you

MessageSujet: Re: J'ai décidé de suivre la lumière... Adieu... [pv Néo ~ rp semi-libre]   Dim 2 Fév - 21:34

Néo se laissa complètement faire, trop effondré pour vraiment agir de lui-même. Il ne réussit à réellement se calmer qu’une fois sous l’eau chaude et reprit alors conscience du monde extérieur. Il se demandait comment il était arrivé jusque dans cette douche, qu’il ne reconnut d’ailleurs pas au premier abord. Il aperçut un tas de vêtements ensanglanté sur le sol et arrêta de respirer durant quelques secondes.

« C’est le tueur… Il m’a trouvé, il va me descendre… »

Mais alors, dans ce cas, pourquoi cette douche ? Pourtant, l’arme posée sur le rebord du lavabo ne laissait aucun doute sur son futur proche. Puis il remarqua le chargeur plein à ses côté. Et enfin, il la reconnut. C’était la sienne. Il se décida à lever les yeux et son regard égaré croisa celui du lieutenant. Evidemment, ce n’était pas le meurtrier… Quelle pensée absurde… Greg l’avait trouvé, il ne l’avait pas laché d’une semelle… Il ne risquait pas grand-chose avec lui. Quoique…
Il frissonna et baissa la tête. Les questions par rapport à son Smith&Wesson allaient pleuvoir, il le sentait. Mais il connaissait suffisamment son ami pour savoir qu’il attendrait un meilleur moment…. Si toutefois on pouvait en trouver un…

Il sentit soudain la main de Greg dans ses cheveux et réalisa qu’il était couché contre lui.

-Comme avant… murmura-t-il sans prendre garde à ce que Lestrade avait dit une seconde plus tôt.

Il se blottit contre lui et se laissa aller à pleurer de nouveau, mais bien plus calmement que précédemment, bien qu’encore sous le choc.

-Je… Je l’ai t-trouvée comme ç-ça… J’aurais du savoir qu’elle allait finir par avoir de gros gros problèmes… Elle aurait dû arrêter….

Néo se disait que maintenant, le secret de sa colocataire n’avait plus besoin d’être gardé. Elle était morte. Ce qu’il dirait pourrait aider le DI à trouver l’assassin. Sa tête allait certainement tomber par la même occasion, mais il s’en soucierait plus tard. Il n'était pas en état de réfléchir à comment éviter sa chute. De toute façon, Greg devait déjà certainement avoir des soupçons en ce qui le concernait, et encore plus depuis qu’il avait vu l’arme qui était en sa possession.

Il leva les yeux sur son ami et le fixa d’un regard transperçant, comme s’il voulait lire dans ses pensées.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

I'm on this case
I know you

MessageSujet: Re: J'ai décidé de suivre la lumière... Adieu... [pv Néo ~ rp semi-libre]   Lun 31 Mar - 20:26

Néo pleurait toujours mais avait réussi à se calmer considérablement, ce qui était déjà une bonne chose, Greg ne sachant pas trop comment le réconforter et sachant que de toute manière, il n’y avait pas grand-chose qui pouvait réconforter son petit frère de cœur vu la situation actuelle.

-Je… Je l’ai t-trouvée comme ç-ça… J’aurais du savoir qu’elle allait finir par avoir de gros gros problèmes… Elle aurait dû arrêter….

Greg fronça les sourcils, intrigué. Arrêter ? Arrêter quoi ? Il ne savait pas grand-chose de la jeune femme excepté les quelques bribes d’informations qu’il avait sur elle via le jeune homme et parmi celle-ci, rien n’avaient jamais sous-entendu une quelconque activité illégale ou dangereuse pouvant porter préjudice à sa vie. Et pourtant Néo semblait en savoir beaucoup…. Et semblait avoir lui aussi des secrets insoupçonnés du lieutenant. D’où sortait cette arme ? Pourquoi en avait-il une déjà pour commencer ? Comment ? Que lui cachait-il ainsi ? Des milliers de possibilités tournaient dans son cerveau, toutes le ramenant à une vérité qu’il préférait ne pas envisager : son petit frère était un criminel et trempait dans des affaires louches. Mais c’était impossible ! C’était Néo, il le connaissait depuis gamin ! Il n’était pas comme ça ! Mais en même temps…ils s’étaient perdus de vue plus de 15 ans, savait-il toujours vraiment qui il était ? Le DI avait des milliers de questions à lui poser mais, le moment était peut-être mal choisi.

Il croisa soudain le regard de Néo, transperçant, l’analysant. Il soupira doucement sans cesser de caresser ses cheveux

- Néo…J’ai besoin de savoir tout ce que tu sais. Je sais que le moment est pas très bien choisi mais…plus vite on en saura le plus possible, plus vite on pourra attraper celui qui a fait ça. Tu comprends ?, dit-il doucement

Il se tut quelques secondes et lui posa enfin la question qui le torturait. Tant pis pour le moment mal choisi, il avait besoin d’être fixé. Rassuré serait le mieux mais il avait plutôt peur de la vérité qu’il allait lui apprendre.

- Et… Néo pourquoi tu avais un flingue sur toi ? Depuis quand tu te balades avec une arme sur toi, comment et pourquoi ? Je…je sais que le moment est mal choisi mais…je m’inquiète pour toi, j’ai besoin de savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


I'm on this case
I know you

MessageSujet: Re: J'ai décidé de suivre la lumière... Adieu... [pv Néo ~ rp semi-libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

J'ai décidé de suivre la lumière... Adieu... [pv Néo ~ rp semi-libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Suivre ses origines
» Obélisque de lumière
» Un example a suivre
» [Quête] Une lumière dans les ténèbres
» "Il y a pas de lumière sans clarté, pas de beauté sans bonté" - Sara Ebstein

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeu :: Corbeille :: Archives de RPs-