AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La plus importante des questions ~ Esther & Mike

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

I'm on this case
Messages : 122
En service depuis le : 10/02/2014
Localisation : Londres
Métier : Agent de la CIA
Age du perso : 31 ans
I know you

MessageSujet: La plus importante des questions ~ Esther & Mike   Ven 14 Mar - 21:51

Depuis que Mike avait découvert que la hackeuse qu’il cherchait n’était autre que la jeune Ashley Wyatt, une simple étudiante résidant tranquillement à Londres, il s’était penché sur l’affaire dont elle avait été victime.
Il avait été ravi d’apprendre que le coupable avait été récemment arrêté et interrogé par le Yard !!! Il aimait quand ce genre d’affaires arrivait à leur terme rapidement, et puis un interrogatoire apportait toujours tout un tas d’éléments sur la personnalité du tueur qui lui étaient indispensable pour remplir son dossier.

Il se rendit alors au Yard pour pouvoir obtenir le rapport contenant tous les éléments de l’enquête. Il s’heurta à de grandes réticences, mais son influence des services secrets acheva rapidement d’abattre toutes les barrières qu’on avait mises devant lui.
Après une lecture rapide du rapport, le contexte de son arrestation l’interloqua légèrement. Appâter un pervers au hasard dans la rue… C’était vraiment étrange comme manière de faire… Efficace mais qui ressemblait plus aux modes opératoires des fédéraux qu’à celui des policiers de Scotland Yard.

Intrigué par cette découverte qui l’amusa, il décida de faire du zèle et de rencontrer la femme qui l’avait interpellé. Officiellement, il avait souhaité obtenir plus de détails sur certains points de l’enquête et avoir son avis personnel à propos du coupable.
Il demanda évidemment l’autorisation à son supérieur, chose que celui-ci lui accorda de mauvaise grâce, n’aimant pas le genre de personnes comme Mike qui s’immiscent dans des enquêtes et font ce qu’ils veulent. Il obtint un entrevu avec une certaine Esther Mercury pour le lendemain. Il était convenu qu’il se présenterait directement dans son bureau le matin.

Evidemment, l’agent aurait préféré la voir le plus rapidement possible. Mais il songeait qu’il commençait à un peu trop user de la patience de l’inspecteur. Et puis il semblait sympathique, et l’entrevue avec cette femme était surtout là pour satisfaire sa curiosité. Aussi lui fit-il une fleur.
Il attendit donc jusqu’à demain pour rencontrer Esther. Il fut présent à la première heure, bizarrement impatient. Le fait de passer la nuit sans avoir fait la connaissance de cette femme qui s’était volontairement jeté entre les pattes d’un pervers potentiellement tueur avait augmenté sa curiosité de manière exponentielle.

La porte du bureau de l’enquêtrice était ouverte, aussi se contenta-t-il de frapper délicatement sur le bois de la porte avant de se présenter sur le seuil. Et puis il la vit… Esther Mercury… Et il se figea.
La jeune femme était petite, frêle, une apparence de brindille… Etait-ce vraiment elle ? S’adressait-il seulement à la bonne personne ? Il n’osait y croire. Et c’est quand il croisa son regard que ses doutes s’envolèrent. Son regard dégageait une telle force, une telle vitalité… Les yeux plongé dans son regard, il eut l’impression que l’air se raréfiait autour de lui et que ses veines n’étaient que de la lave en fusion. Il la trouva magnifique…

- Mademoiselle Mercury… dit-il d’une voix douce et avec le plus grand respect (s’il avait eu un chapeau, il l’aurait enlevé pour accompagner sa phrase). Je suis Mike Johnson… C’est moi qui aie demandé à avoir une entrevue avec vous, pour connaître certains détails à propos de l’affaire Fowler.

Il n’osait pas avancer. Il était comme hypnotisé. Elle était une reine, et il était sur son royaume… Il n’y entrerait qu’avec son autorisation et rien d’autre. Il ne pouvait s’empêcher de lui adresser son plus beau sourire.
Et pourtant, ses automatisme d’agent en mission lui hurlaient de prendre ses jambes à son cou et de s’en aller le plus loin possible de cette femme. Il était indéniable qu’il était sous son charme. Or, étant en mission, il ne pouvait pas se le permettre, et surtout pas de tomber amoureux où de tenter une quelconque relation qui ne soit pas sans lendemain. S’était la règle, n’avoir d’attache nulle part. Mais il ne pouvait empêcher ses yeux de briller quand il les posait sur elle.

_________________
Un jour, on a l'impression que l'on a atteint le sommet, que rien ne pourra nous arriver. Et puis tout s'écroule... Et une fois qu'on a touché le fond, sans espoir de remonter. Il ne reste plus qu'une chose : notre job.

Crédit - Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

I'm on this case
Messages : 614
En service depuis le : 03/02/2013
Localisation : Dans les basques d'Aiden - mon pauvre p'tit chou à la crème !
Métier : Enquêteur à Scotland Yard - spécialisé en infiltration.
Age du perso : 27 ans
I know you

MessageSujet: Re: La plus importante des questions ~ Esther & Mike   Sam 22 Mar - 10:01

-J’ai pas besoin d’avoir un curieux dans les pattes qui va me faire perdre du temps lieutenant ! avait hurlé Esther, hors d’elle, en plein milieu du bureau de Lestrade.

Peine perdue. Le petit malin avait gagné son rendez-vous, et elle, une matinée de perdue.

Elle arriva donc très en avance au Yard ce matin-là. Elle devait à tout prix avancer sur le dossier Fowler. Elle ne voulait surtout pas foirer son procès. Ca faisait bien trop longtemps qu’elle lui courrait après, et elle ne supporterait pas qu’il soit relâché.

Elle avait pris des risques à son arrestation, mais celle-ci avait été un franc succès. Bon, ok, elle s’était un peu faite pelotée sur les bords, mais le gars avait très vite regretté ses gestes quand il avait senti les menottes se refermer sur ses poignets. La première chose qu’il avait dû se demander d’ailleurs, c’était d’où cette petite étudiante aguicheuse en jupe trop courte et débardeur avait bien pu tirer de tels machins en acier. La seconde, comment avait-elle eu assez de force pour lui faire une clef de bras presque apte à le mettre à terre. Et enfin, la troisième, d’où pouvait bien débarquer tous ces flics.
Bref, Esther avait mené cette affaire à son terme avec brio, et si Lestrade ne l’avait réfréné, elle aurait été bouclée depuis bien plus longtemps. Mais le lieutenant prenait soin de ses hommes, et jusqu’au bout, il avait voulu être sûr qu’elle ne risquait pas inutilement ses jolies petites fesses et qu’ils posaient la leur dernière carte.

Avalant café noir sur café noir pour maintenir son attention, Esther relisait une énième fois le dossier lorsqu’elle entendit frapper.

-Entrez…. grogna-t-elle machinalement d’un ton clairement ennuyé.

Elle ne daigna lever les yeux de ses papiers qu’après avoir fini de lire les deux dernières pages, ce qui lui prit une bonne minute. Le type qui se tenait face à elle était d’un commun ! Elle n’avait même pas eu le droit à un beau gosse ! Enfin, au moins, ses yeux étaient magnifique, c’était déjà ça. Elle se renfonça dans son fauteuil en s’étirant et faisant craquer ses vertèbres dorsales et cervicales.

Elle dévisagea encore longuement l’homme qui venait la déranger ainsi, avant de lui adresser une seconde fois la parole.

-Vous comptez rester debout jusqu’à ce que je vous autorise à vous assoir monsieur Johnson ?

Ouhla, le pauvre type allait avoir des efforts à faire pour la convaincre que sa visite n’était pas inutile, vu la froideur et le mordant de son ton.

« J’ai abusé du café…. Si je croise Casey dans le couloir, je lui éclate les dents sur le carrelage avant même de lui avoir dit bonjour… »

Un abus de café causait chez la jeune femme une agressivité parfois bien excessive….

-Donc, vous êtes là pour avoir plus d’informations sur l’arrestation de Fowler, si j’ai bien compris ? Mais rien ne m’oblige à vous en fournir.

Elle réussi à afficher un petit sourire en coin, léger, mais bien réel et sincère. Sa voix s’était d’ailleurs adoucie. A peine. Mais un peu quand même.

-Et comme je ne suis pas du genre à parler de mes enquêtes, vous perdez votre temps, malheureusement. Navrée pour vous monsieur Johnson.

Elle baissa de nouveau les yeux sur son dossier, qu’elle reprit du début. Par pure provocation. Elle voulait voir à quel point ce Johnson était intéressé par l’affaire.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

I'm on this case
Messages : 122
En service depuis le : 10/02/2014
Localisation : Londres
Métier : Agent de la CIA
Age du perso : 31 ans
I know you

MessageSujet: Re: La plus importante des questions ~ Esther & Mike   Jeu 27 Mar - 12:44

Mike était en train de littéralement dévorer Esther du regard, toujours debout dans la pièce, quand elle l'interpella. Il lui sourit et s'assit, prenant sa remarque comme une autorisation. Car oui, il avait attendu qu'elle lui autorise de s’assoir et il serait resté debout comme ça pendant 4 heure si elle ne l'avait pas fait.
Il avait l’impression que pour un sourire de cette femme, il serait resté à genou sur une règle en fer pendant 12h sans rechigner un seul instant. Sourire qu'elle lui accorda aussitôt après d'ailleurs, pour le plus grand plaisir de l'agent qui se sentit fondre.

Oh la la... Il va sérieusement falloir te reprendre si tu veux garder un minimum de contenance, Mike... Parce que là, ta raison commence à dériver.

- Déjà, les informations sur Fowler, j'en ai reçu un paquet hier. J'ai lu le dossier et je crois avoir pratiquement tout ce que je sais sur lui. Non... Si j'ai voulu vous rencontrer, c'est principalement parce que la méthode pour arrêter le coupable m'a quelque peu interpellé. Voyez-vous, je ne savais pas que Scotland Yard utilisait ce genre de méthodes, et j'ai trouvé cela très osé et courageux de votre part d'avoir joué les appâts.

Il la vit soudain en tenue légère en train d'aguicher le coupable dans la rue pour l'attirer dans son piège et il se sentit bizarre. D'abord, l'imaginer dans une telle tenue faillit le faire rougir jusqu'aux oreilles. Ensuite, la savoir aguicher un autre homme que lui fit apparaître une curieuse pointe de jalousie en lui, une jalousie qui ne pouvait signifier qu'une chose. Et enfin, imaginer la possibilité que Fowler ait posé ses sales pattes sur sa... hum… cette jeune femme... le mit soudain en colère.
Voyant le dilemme qui était en train de faire naître dans sa tête, Mike tenta alors de revenir sur le sujet de l'enquête. Son visage n'avait presque rien trahit, son sourire s'était juste légèrement estompé, son regard était devenu vague et il avait joint ses mains devant sa bouche. Il se reprit d'un coup et reposa ses mains sur ses jambes avant de sourire à nouveau complètement à Esther comme si rien ne s'était passé.

- Je voulais aussi obtenir l'avis d'une personne qui a vraiment été en contact avec Fowler avant qu'il ne se fasse arrêter. Personnellement... comment l'avez-vous trouvé ?

Dans sa tête, l'image d'Esther attirant Fowler dans une ruelle continuait à le torturer cruellement. En tant que digne représentant du sexe masculin, Mike savait apprécier les jolies filles et leur accordait souvent un petit sourire de séducteur qui lui était propre. Mais avec Esther, c’était incroyablement fort.
Il ne s’était pas attendu à ce que quelqu’un soit capable de lui faire cet effet-là, et encore moins en mission. Aussi était-il en train demander s’il ne ferait pas mieux de prendre ses clics et ses clacs pour partir vu que de toute façon, il ne devait rien se passer entre elle et lui. Il avait d’ailleurs dit qu’il savait déjà pratiquement tout sur l’enquête dans ce sens. Mais d’un autre côté… Il avait envie que cet échange dure une éternité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

I'm on this case
Messages : 614
En service depuis le : 03/02/2013
Localisation : Dans les basques d'Aiden - mon pauvre p'tit chou à la crème !
Métier : Enquêteur à Scotland Yard - spécialisé en infiltration.
Age du perso : 27 ans
I know you

MessageSujet: Re: La plus importante des questions ~ Esther & Mike   Dim 30 Mar - 16:31

Esther releva les yeux dès que son interlocuteur eut achevé sa première phrase, prête à le rembarrer sèchement d’un « Alors pourquoi êtes-vous venu me déranger alors que j’ai autre chose à foutre que renseigner un abruti curieux sur quelque chose qu’il connait déjà ?! », mais quelque chose dans son regard et la suite de sa réplique l’en empêchèrent.

Vraiment ? Il trouvait cela courageux de sa part d’avoir joué les appâts ? Ça la changeait d’un certain lieutenant qui trouvait ça quasiment irresponsable et surtout beaucoup trop dangereux… Mais elle n’avait eu besoin d’aucune bravoure. C’était son métier. Elle avait l’habitude d’infiltrer des gangs et autres groupes divers et variés, et malgré certains… Accidents de parcours, elle n’avait jamais eu réellement peur. Au contraire, elle aimait ça.  Fowler n’avait été qu’une arrestation de plus sur une longue liste. Bon, ok, elle n’avait pas franchement apprécié ses mains baladeuses, mais… il n’avait pas eu le temps d’aller trop loin, fort heureusement.

-Stupide. répondit-elle spontanément en fixant Johnson d’un regard vide, le visage dénué d’expression.

Elle se souvint avoir simplement pensé « Putain j’espère qu’il s’est lavé les mains ce salaud… » quand Fowler avait commencé à la tripoter. Elle n’avait pu retenir son sourire en réalisant l’absurdité de la chose. L’adrénaline courait dans ses veines, elle était bien, à peine nerveuse. Juste la dose de stress qu’il fallait pour ne pas endormir sa méfiance.

Elle sourit légèrement et recula son fauteuil pour pouvoir poser les pieds sur son bureau, juste à côté du dossier, sans se soucier de l’image qu’elle pouvait donner. Elle prit un chewing gum et tendit machinalement le paquet à l’homme assis en face d’elle, puis se renfonça dans le fauteuil en se passant une main dans les cheveux. Elle regrettait de les avoir coupés en dégradé court, jusqu’aux épaules, et de les avoir teint en noir, mais ça avait été vital pour l’enquête. Enfin, façon de parler. Au moins, elle avait parfaitement pu se faire passer pour une étudiante.

-Il puait l’alcool, il était froqué comme une racaille, et franchement, je doute qu’avec un costard et une cravate, il eut été plus présentable. Niveau comportement, il était plutôt surpris de se retrouver entouré de flics, et il n’a pas décoincé un mot à part quand il a voulu aller pisser. Et encore. Il n’était pas tellement plus bavard pendant l’interrogatoire, même quand son avocat est arrivé.

Esther se tut. C’était un miracle que Johnson ait réussi à la faire parler aussi longtemps, alors qu’elle avait consommé café sur café, et qu’elle avait juste envie de mordre le premier qui la ferait chier. En l’occurrence, lui. Elle retint un éclat de rire en s’imaginant sauté sur son interlocuteur et saisir son bras entre ses dents, et ses yeux pétillèrent. Cette fois, ce fut un véritable sourire qui éclaira son visage. Finalement, peut être que discuter avec ce curieux la détendait.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

I'm on this case
Messages : 122
En service depuis le : 10/02/2014
Localisation : Londres
Métier : Agent de la CIA
Age du perso : 31 ans
I know you

MessageSujet: Re: La plus importante des questions ~ Esther & Mike   Mer 9 Avr - 16:18

Mike accepta volontiers le chewing-gum que lui tendit Esther et le mit dans sa bouche pour commencer à le mâcher avec un sourire. Tout en prenant exemple sur la policière, il s'appuya sur son dossier et posa ses talons croisés sur la table, non sans avoir prit au préalable le dossier pour ne pas poser ses pieds dessus. Posant le tas de feuilles sur ses cuisses, complètement à l'aise, il entreprit de le feuilleter, bien qu'il en connaisse le contenu par cœur...
Il hochait la tête tout en écoutant ce que lui disait la jeune femme sans quitter son dossier des yeux. Elle confirmait l'idée qu'il s'était déjà fait du personnage. Ce n'était un gros porc, une petite frappe. Et pourtant, certains détails de l'affaire le préoccupaient. Il leva enfin la tête pour plonger son regard dans le sien... et s'y noyer de la plus délectable des manières.

- Ne trouvez-vous pas étrange qu'une petite frappe comme lui, habitué aux petits délits, se mette soudain à tenter de tuer une femme ? Certes elle s'est sûrement bien défendue... Mais j'ai fait quelques petites recherches sur le personnage et l'état de son compte en banque laisse penser qu'il a été payé pour ce meurtre... Vous l'avez vous-même constaté je crois, non ?

Il referma le dossier dans un soupir et passa ses mains derrière sa tête, le regard perdu dans le plafond. Il réfléchissait, presque déconnecté de la réalité...
Agir de cette manière dans un milieu aussi peu sûr que Scotland Yard montrait à quel point Esther l'avait mit à l'aise. Il agissait comme s'il était chez lui, non pas par arrogance, mais juste parce qu'il était... bien. Il se sentait à l'aise avec elle. Et c'était exactement ce qu'il ne fallait pas faire en mission.

- Ils ont certainement dû vouloir faire passer ça pour un petit meurtre... Ils auraient fait appel à un professionnel qui n'aurait pas manqué son coup sinon... Mais à présent ils doivent être en train de se demander comment couvrir leurs traces plutôt que de penser à finir le travail... déclara-t-il toujours aussi pensif. ENFIN !!! Ce n'est que si ma théorie est juste !!! Vous en pensez quoi ? Plausible ou stupide ?

Il ôta ses pieds du bureau et se pencha en avant en appuyant ses coudes sur les jambes, les mains jointes devant sa bouche. Il fixait alors Esther comme un prédateur. Elle le captivait, c'était indéniable. Il ne voulait pas la quitter du regard, il ne voulait pas partir d'ici. Et il en avait marre de parler d'une affaire qui ne l'intéressait soudain plus du tout alors qu'elle était là, devant lui, et qu'il ne savait même pas si elle était libre.
Il secoua la tête, voilà qu'il envisageait de lui demander s'il pouvait la séduire... Il venait à peine de la rencontrer, il n'avait même pas quitté la pièce, et il voulait déjà la revoir !!! Son jugement avait été altéré à une vitesse folle, ce qui lui fit peur. Il n'avait pas le droit de s'intéresser autant à elle... Il n'avait pas le droit de tomber amoureux... Mais n'était-ce pas déjà trop tard ? N'était-il pas déjà tombé sous ses charmes rien qu'en entendant parler de ces exploits, ce qui lui avait donné envie de la rencontrer ?

_________________
Un jour, on a l'impression que l'on a atteint le sommet, que rien ne pourra nous arriver. Et puis tout s'écroule... Et une fois qu'on a touché le fond, sans espoir de remonter. Il ne reste plus qu'une chose : notre job.

Crédit - Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

I'm on this case
Messages : 614
En service depuis le : 03/02/2013
Localisation : Dans les basques d'Aiden - mon pauvre p'tit chou à la crème !
Métier : Enquêteur à Scotland Yard - spécialisé en infiltration.
Age du perso : 27 ans
I know you

MessageSujet: Re: La plus importante des questions ~ Esther & Mike   Lun 5 Mai - 19:56

Esther ouvrit de grand yeux surpris en voyant l’homme, ce Johnson, poser ses pieds sur le bureau, tout comme elle. Elle croisa les bras, sourcils haussés, puis porta son regard sur le dossier posé sur les cuisses de son interlocuteur. Elle ne savait pas si elle devait prendre sa décontraction pour de la provocation ou simplement un signe qu’il était à l’aise avec elle…. Peut-être un peu trop d’ailleurs si c’était le cas.

-Ouais, on l’a constaté. Mais on n’a aucune piste, donc on s’est contenté de s’occuper de le cuisiner. Sans succès, soit dit en passant, comme je l’ai déjà dit il y a moins de trois minutes. répondit-elle, agacée.

Elle se tut, de nouveau. Elle ne répondrait plus à ses questions sur le dossier Fowler. Elle en avait marre. Le type savait déjà tout du suspect, de la victime et de l’affaire, à quoi bon ajouter quelque chose ? Elle se demandait d’ailleurs quel était le sens exact de sa visite, à part certainement la faire chier.
L’inspecteur se pencha à son tour en avant, plaquant bruyamment ses mains à plat sur le bureau. Elle fixait Johnson droit dans les yeux, d’un regard tellement noir et rageur qu’on avait l’impression qu’il aspirait la lumière environnante. Les mâchoires serrées, elle était prête à lui sauter à la gorge.

-Monsieur Johnson. Qu’est ce que vous me voulez exactement ? gronda-t-elle d’une voix à la fois menaçante et glaciale. Vous savez tout sur l’affaire Fowler. Pourquoi venez-vous m’emmerder et me faire perdre mon temps alors que j’ai un procès à préparer ?! Vous êtes qui au juste ?! Un journaliste à scandal ? Un agent secret ? Ou juste un débile qui se délecte de la douleur des autres ? HEIN ?!?

Elle avait frappé du plat de la main sur la table pour ponctuer sa réplique et montrer à cet abruti qu’elle en avait sa claque de sa visite.

-Nous n’avons pas besoin de vos théories qui ont déjà été discutées par mes collègues et moi-même, nous n’avons pas besoin de savoir qu’un imbécile curieux –et je pèse mes mots- est au courant des moindre des détails de cette affaires, même des détails cachés à la presse, et si vous continuez à me prendre pour une abrutie, je vous fais coffrer pour entrave à la justice, même si ce n’est nullement justifié !

Elle sera les poings.

-Je vous laisse dix secondes pour me donner la véritable raison de votre visite. Passé ce délai, vous vous retrouverez derrière les barreaux.

Esther avait parfaitement conscience que si elle bouclait ce type ce serait purement et simplement de l’abus de pouvoir, tout autant qu’elle savait que ses réactions n’étaient pas proportionnelles à la situation. Mais peu importait. D’ici deux minutes, s’il ne lui donnait pas une raison valable à sa présence, elle envoyait son poing droit dans le nez de Johnson.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

I'm on this case
Messages : 122
En service depuis le : 10/02/2014
Localisation : Londres
Métier : Agent de la CIA
Age du perso : 31 ans
I know you

MessageSujet: Re: La plus importante des questions ~ Esther & Mike   Mar 3 Juin - 18:07

La colère d’Esther fit de la peine à Mike. L’idée de se faire passer les menottes par cette belle tigresse n’était certes pas aussi déplaisante qu’elle devrait l’être, mais il ne voulait pas l’agacer autant. Malgré tout, il était vrai qu’il n’avait plus grand-chose à faire là… Il avait eu l’avis personnel de l’enquêtrice, et apparemment elle ne semblait pas plus que ça intéressée par sa théorie. Contrairement à Ashley, elle n’allait pas l’aider à approfondir son idée afin de la prouver ou la réfuter.
Alors pourquoi refusait-il de quitter cette chaise ? Pourquoi ne voulait-il pas s’en aller une bonne fois pour toute ? Répondant ainsi au désir de la splendide créature qui était en train de lui crier dessus tout en le traitant de tous les noms… Il lui manquait un truc, il fallait qu’il sache une chose sur elle pour être enfin satisfait et pour ne plus l’importuner de sa présence.

Soudain, la réalité de la situation et de son dilemme s’éclaira dans son esprit. Peu importait sa mission, les secrets qu’il devait préserver… Il ne voulait pas la laisser partir, il ne pouvait pas la laisser lui échapper. Son cœur cognait contre sa poitrine. Il voulait à tout prix la connaître, tout savoir d’elle, accueillir son corps frêle et pourtant si fort entre ses bras pour la protéger du monde entier. Il voulait qu’elle soit sienne.
Résister à ce besoin, ce coup de foudre, ne servirait à rien. S’il ne tentait pas au moins sa chance, il ne cessera jamais de penser à elle et de regretter son geste. S’il le fallait, il se sentait capable de tout laisser derrière lui pour elle !! Et c’est sur cette certitude qu’il se leva lentement et lui fit face.

- Ne vous emportez pas autant, je ne voulais pas vous importunez, commença-t-il doucement avant de la regarder tendrement et avec un sourire qu’il savait désarmant (sourire qu’il voulait lui réserver). Excusez-moi pour mon impolitesse… Permettez-moi d’abord de vous rassurer. Je n’ai pas rassemblé toutes ces informations pour des raisons sadiques où malhonnêtes. Je travaille pour le MI-6 et il m’arrive de me pencher sur ce genre d’affaire quand elles attirent mon attention. Mais rassurez-vous, je ne vais pas vous importuner plus longtemps !! Je souhaitais surtout vous rencontrez… En plus d’avoir votre avis personnel et savoir ce que vous pensiez de ma théorie, faire la connaissance d’une femme telle que vous fut un véritable plaisir !! Vous pouvez me croire !!!

Il ne voulait pas qu’elle garde une mauvaise image de lui. Et vu qu’une enquêtrice avait souvent tendance à déceler les mensonges et n’était pas du genre à aimer cela, il avait choisi de la rassurer avec la vérité. Il avait aussi cherché à la charmer, il fallait l’avouer. Cette femme lui donnait envie de sortir le grand jeu…
Il se sentait prêt à lui chanter la sérénade devant sa porte au milieu de la nuit… A la poursuivre sous la pluie pour la rattraper et capturer ses lèvres avant de la serrer contre lui… A lui offrir toutes les roses rouges de la ville pour le jour de son anniversaire rien que pour apercevoir son sourire au loin… Mike ferma les yeux l’espace de quelques secondes pour tenter de réfréner ces images qui sortaient tout droit de son inconscient qui s’emballait un peu trop vite. Quand il les rouvrit, toute trace d’amusement et d’assurance était partie. Son regard n’était que douceur et espoir. Là… Tout ce jouait avec la question qu’il s’apprêtait à poser… La plus importante des questions.

- Permettez-moi de vous demander une dernière chose, juste une… Et après je vous laisse tranquille… Mademoiselle Esther, seriez-vous d’accord pour partager un dîner avec moi un soir dans un restaurant de Londres ?

_________________
Un jour, on a l'impression que l'on a atteint le sommet, que rien ne pourra nous arriver. Et puis tout s'écroule... Et une fois qu'on a touché le fond, sans espoir de remonter. Il ne reste plus qu'une chose : notre job.

Crédit - Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

I'm on this case
Messages : 614
En service depuis le : 03/02/2013
Localisation : Dans les basques d'Aiden - mon pauvre p'tit chou à la crème !
Métier : Enquêteur à Scotland Yard - spécialisé en infiltration.
Age du perso : 27 ans
I know you

MessageSujet: Re: La plus importante des questions ~ Esther & Mike   Lun 13 Oct - 15:07

« Ben c’est raté. Boulet. »

Ah oui, ça, c’est sûr, c’était raté. Complètement. Son interlocuteur méritait d’être nominé pour l’oscar du meilleur emmerdeur de l’année. Jamais Esther n’avait eu à faire à un type aussi casse c… pieds. Johnson eut beau lui adresser un magnifique sourire, elle ne se détendit pas. Au contraire, elle se crispa encore plus qu’auparavant.

« Je vais finir par lui faire bouffer ses dents si il continue, aussi belles soient-elles… »

-Ah, c’est génial. Voilà. Parfait. Vous m’avez rencontré. Vous êtes content. rétorqua-t-elle sèchement.

Mon dieu, mais cet espèce d’énergumène avait vraiment une très mauvaise technique de drague. Et en plus, il venait se pavaner devant elle en sortant la carte du super-génial agent secret.

« T’es loin d’avoir la classe de James Bond mec. »

Et puis d’abord, ça ne pouvait pas être vrai, ça. Il avait un léger accent américain, il ne pouvait pas être au MI6. Pas en tant qu’agent britannique, en tout cas. Et puis un véritable agent ne se vanterait pas autant d’ailleurs, au contraire. Dans le mot agent-secret, il y a secret, justement. Et puis, dans le cas où son ramassis de conneries serait vrai, il devait avoir d’autre chat à fouetter que se pencher sur le cas d’une agression « banale » sur une étudiante quelconque et sans histoire.

« Ca pue le coup fourré… Y’a un truc vraiment pas net là-dessous… »

-PAAAAAAARDON ??!!??

Esther se laissa tomber dans son siège, les yeux ronds de surprises, complètement prise au dépourvu par cette demande. Non mais pour qui il se prenait ? Là, , c’était le pompon !

-Vous n’êtes pas sérieux là ?...

Elle fut troublée de remarquer que sa voix, réduite à un murmure, ne contenait plus aucune agressivité, mais une immense lassitude.

-Vous êtes venu ici pour me tenir inutilement la jambe pendant des heures tout ça pour conclure par une invitation à diner balancée comme ça sans aucun romantisme ?!

Un début de fou-rire la saisit. C’était un rire franc et sincère, nullement moqueur. Elle ne retrouva son calme qu’une bonne demi-douzaine de minutes plus tard. Elle essuya les larmes qui perlaient aux coins de ses yeux et se redressa en se passant une main dans les cheveux. Un soupir de bien être lui échappa. Johnson avait au moins eu le mérite de la détendre.

-Soit… dit-elle doucement, avec un petit sourire espiègle sur les lèvres. C’est d’accord pour le diner… Ce soir ça vous irait ? J’habite à deux blocks d’ici, vous passez me prendre à huit heures ?

Voilà. Elle le mettait au pied du mur. Elle le prenait à son propre piège –si toutefois ça en était un. C’était à son sens le meilleur moyen de savoir s’il était réellement intéressé, ou s’il voulait juste s’amuser.

Esther adressa un sourire presque tendre à Johnson. Au moins, il n’était pas désagréable à regarder… Et il avait des yeux vraiment magnifiques…. Ouais, vraiment pas mal sur le plan physique. Peut-être n’était-ce pas de la lourdeur mais plutôt de la maladresse, dans sa façon de séduire.

« Laisse-toi aller à profiter pour une fois, sans non plus te foutre de sa gueule… Il a l’air d’être quelqu’un de valable, avec de vraies valeurs… Mike Johnson. »

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


I'm on this case
I know you

MessageSujet: Re: La plus importante des questions ~ Esther & Mike   

Revenir en haut Aller en bas
 

La plus importante des questions ~ Esther & Mike

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le futur d''Haiti selon l''homme d''affaire Mike Spinelli
» Five Questions About Haiti and the Coup Attempt
» [Avant le SGC] Mike Shirow
» Présentation Mike Blake
» Questions / Réponses

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeu :: Corbeille :: Archives de RPs-