AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 New Job ♫ Feat. Billie M. Wilson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

I'm on this case
I know you

MessageSujet: New Job ♫ Feat. Billie M. Wilson   Mar 18 Mar - 21:02

New Job


Participants: Eva + Billie M. Wilson






Ce matin, le radio-réveil d'Evelina Rose Dixton sonna à 6h30. La voix de Mika rempli la chambre d'un joyeux Love Today. Eva ouvrit un oeil, puis deux, ne bougeant pas le bras pour éteindre le réveil. Elle comptait sur cette chanson pour lui mettre la pêche. Parce que aujourd'hui, elle avait vraiment besoin d'être en forme.
Cela faisait longtemps que la radio-réveil en forme de triangle n'avait pas sonné. Cela faisait longtemps que la jeune femme avait vu des chiffres en dessous de 10 a.m. s'afficher sur le cadran violet. Bien trop longtemps que la voix d'un artiste lui avait demandé de sortir des bras de Morphée. Et bien trop longtemps que ce réveil ne lui avait pas dit "hey, tu es en plein rêve, mais c'est l'heure, insignifiante petite humaine, de te réveiller et de vivre ta vie! Bonne journée!"

Mais Eva était en forme. Elle vit valser ses draps et se leva d'un coup. Elle commença doucement à danser sur la musique, tout sourire. 6h30, cela est tôt. Mais se réveiller à une telle heure signifie que l'on a des choses à faire. Et Evelina allait aujourd'hui faire quelque chose qu'elle n'avait pas fait depuis des semaines: travailler.
La chanson terminée, la blonde éteint le radio réveil, puis alla se préparé un grand bol de café avec des gâteaux. Elle pris aussi son téléphone et lança l'application BBC Radio pour écouter les infos. Elle avala son petit déjeuner et fila s'habiller.

Eva avait enfin trouvé un job. Enfin, c'était un job de remplacement, mais quand même. Le contrat était de 5 mois. La raison de ce remplacement? Congé maternité. Une occasion rêvée pour notre amie. Bien payé. Et pas loin de l'appartement: 20 minutes en vélo. Eva essayait de prendre sa voiture le moins possible, et se déplaçait souvent en vélo, à pied où dans les transports en commun. Sur ce trajet, il s'avérait que le vélo était le moyen de déplacement le plus rapide.

Eva se coiffa et se maquilla (pas trop), pour faire bonne impression dès le premier jour de travail. Il fallait mieux, d'ailleurs. Eva faisait toujours comme ça. C'était la même chose le jour de son entretient avec le Docteur Clark, chez qui elle allait travailler.

La jeune femme remplit la gamelle de son chat. La matou ronronna et vint se frotter aux jambes de sa maîtresse.

- Désolée, Master. Pas le temps aujourd'hui.

Evelina pris le dossier qu'on lui avait donné, qui contenait les fiches de tout les malades qui avait déjà pris rendez-vous avec le Docteur Clark, afin qu'Eva puisse les connaître un peu mieux si ils étaient déjà venus. Elle le mit dans son sac, en plus d'un grand classeur qui contenait tout ce dont elle avait besoin pour son travail, une trousse, ainsi que tout le nécessaire dont une femme comme elle ne se sépare jamais.

Elle descendit les marches des escaliers sans bruit et se dirigea vers la cour. Son beau vélo bleu l'attendait. Elle l'enfourcha, pris ses écouteurs et se mit en route.
Sur le chemin, elle écouta du rock. Cela acheva de la mettre en forme. La playlist qu'elle avait prévu contenait du Rolling Stones, du Nirvana, du Led Zep ainsi que du Red Hot Chili Peppers. Bref, que du bon son.

Elle attacha son vélo et passa par la porte de derrière, que lui avait indiqué le Docteur Clark. Elle frappa et l'homme vient lui ouvrir, tout sourire. Il l'invita à entrer d'un geste de la main.

Après une petite liste de conseils et de choses à faire, le Docteur Clark se retira dans son cabinet pour le préparer. Eva s'assit et attendit.  

Elle était heureuse d'avoir enfin un travail, et la matinée se passa sans problèmes. Il n'y avait pas grand monde, de toute façon: une septuagénaire venue faire quelques examens, un homme qui s'inquiétait de la perte de ses cheveux, deux jumeaux atteints de quintes de toux, et quelques personnes venues pour un rhume, la matinée n'avait pas été bien mouvementée. En partant déjeuner, Eva se demandait combien de clients allaient arriver l'après-midi...



HRP: Si je dois changer quelque chose, dis-moi ;)J'ai fais ça pour que tu puisse arriver quand tu veux dans l'après-midi (tu peux même dire qu'il y a des gens en salle d'attente, bref, ce que tu veux ^^)
Ah, et je parle en #EA6823


Revenir en haut Aller en bas
avatar

I'm on this case
Messages : 79
En service depuis le : 15/07/2013
Localisation : La tête dans les nuages, les pieds sur terre.
Métier : étudiante en psychologie (6e année), stagiaire au Yard (profiler sans terrain)
Age du perso : 21 ans
I know you

MessageSujet: Re: New Job ♫ Feat. Billie M. Wilson   Mer 26 Mar - 2:18




J'aimerais être transportée
Dans le monde de Walt Disney

VIVANTE!}Assise dans mon petit bureau du Yard, je fixais les images du crime – c’était un meurtre particulier. J’avais rempli quatre pages de notes après l’analyse de deux des images. Je commençais par détailler la position du corps. Le corps, inconnu du milieu policier, avait été retrouvé dans un parc, la face vers le sol. C’était des images horribles que je n’arriverais sans aucun doute pas facilement à m’enlever de la tête. M’enfin, j’en avais vu des pas pire au courant de mes nombreuses hospitalisation et dans les cours de psychocriminologie. Sauf que c’était vraiment la première fois en six ans de scolarité que j’étais vraiment en train d’examiner un vrai corps… Okay… c’était juste une photo, mais c’était déjà plus terrain que je pouvais penser aller. Avec ma bombonne d’oxygène, j’étais tellement loin d’être capable d’être sur le terrain. Au moins je le savais et je n’étais pas pour me battre pour aller courir après des gens, je me trouvais essoufflée après avoir monté certains longs escaliers. J’aurais aurais aimé être policière. Et j’avais sérieusement espoir que si jamais j’étais pour avoir ma greffe, je pourrais descendre sur le terrain pour de vrai.

J’avais peu à peu commencé à perdre la notion du temps. On voulait avoir un profil pour ce crime-là. Et peut-être cette habitude d’être en train de travailler à l’hôpital quand j’étais en isolement. Je me sentais tellement bien, si bien que je ne remarquais même pas le temps qui passait. J’avais certains livres de référence ouvert sur mon bureau. Je devrais sans doute faire vérifier mes choses par le psychologue qui supervisait mon stage. Quelqu’un cogna à la porte : « Hey! Billie. On va au restaurant… tu suis? », Me demanda un des D.S. dont je ne retenais pas encore le nom. Mais j’étais pour apprendre le nom de tout le monde pour mon stage. Il me faudrait un peu de temps. Je souris doucement en repoussant une mèche derrière mes oreilles : « Je m’excuse… J’ai rendez-vous chez le doc dans… » Je regardais ma montre. Oh! Il était déjà midi! God! Je n’aurais pas le temps de manger. Je ramassais doucement mon sac. « Putain… cinquante minutes… faut que j’aille ramasser mon lunch dans le frigo et que je mange dans la salle d’attente. ». Je vis le visage du sergent se défaire un peu. Je plaçais doucement une mèche de cheveux derrière mon oreille encore. Je devrais aller me les faire couper. « T’inquiètes, c’est de la routine… tous les mardis à toutes les deux semaines. » après tout, il ne savait pas j’étais là depuis deux semaines. J’avais fait un petit discours de présentation sur la mucoviscidose. Sauf qu’à chaque fois que je toussais tout le monde me fixait comme si j’étais pour mourir.

Je finis de ramasser mes choses en le déposant dans mon sac. J’avais beau vivre juste à côté du Yard, je n’étais pas sûre que j’étais pour me rendre en temps. Et j’avais vraiment espoir que ma rencontre ne soit pas trop présente. Je pris l’ascenseur vers la sortie du Yard. J’hélais un taxi. Ma mère viendrait me chercher chez le doc ou je marcherais. Juste avec mon sac, ma boîte à lunch et ma bombonne, je me voyais mal me taper la marche jusqu’au bureau du docteur Clark. Clark me suivait depuis 4 ans. Depuis que mon pédiatre avait cessé de me suivre. C’était un transfert de bureau parce qu’il travaillait avec le doc qui m’avait suivi petite. Je franchis la porte avec mon sac à lunch à demi-ouvert près de vingt minutes avant mon rendez-vous. Le taxi avait été horrible et avait passé par Tombouctou pour m’amener chez le docteur. J’avais commencé à manger mon diner froid dans le taxi sous l’œil troublé du chauffeur. Je poussais la porte avec un regard à la pièce. Pratiquement vide et pratiquement identique à tout le monde… sauf… « Ah! Sophia est partie en congé maternité de ce que je vois. » dis-je à peine le pied entrer dedans. Pas très difficile à voir. Sophia était la secrétaire médicale… m’enfin une de celle qui travaillait le mardi en après-midi. Elles étaient deux normalement. Le bureau de Clark incluait aussi le bureau de deux autres médecins – un pédiatre qui m’avait suivi petite et le docteur Watson qui m’avait déjà fixé pour une opération. Je m’avançais vers le bureau en sortant de mon portefeuille une carte d’identification. Un peu en me parlant à moi-même je rajoutais : « Elle était rendue grosse comme l’univers, alors ce n’est pas très étonnant. » Je souris à grande dents. La vie était trop courte pour bien des choses. Je crois que d’avoir eu toute une vie de 10 000 ans devant moi ne m’aurait pas nécessairement rendue plus heureuse. N’était-ce qu’à moi que le temps manquait toujours. Il fallait dire qu’avec l’état de mes poumons, ce n’était même pas étonnant que je n’arrivais pas à ça comme conclusion. Du temps, je n’en avais pas. C’était pour cette raison que j’avais commencé ma liste. C’était parce qu’il n’y avait pas assez de temps avant que je donne un coup de pied dans le panier. Je voulais avoir vécue. J’eu un grand sourire et je tendis ma main. Les étrangers. J’aime les étrangers. J’aime rencontrer de nouvelles personnes. D’une voix super enjouée, j’ouvris la bouche à nouveau. « Billie Mackenzie Wilson. Enchantée de vous rencontrer. » Comme si je rencontrais quelqu’un dans la rue. Au diable le moment de me morfondre. Je tendis ma main gauche. La droite portant encore les trace de l’incident qui impliquait Zoey, ma bombonne d’oxygène, une corde à danser et moi et qui datait de quatre bonne journée. Je souris en rajoutant d’une petite voix encore. « J’ai rendez-vous avec le docteur Clark à 13h00… comme à tous les mardi… une semaine sur deux. On va apprendre à se connaître… Vous allez sans doute vouloir mon numéro de dossier pour le savoir. » J’étais une tornade de mot. Elle se serait enfuie, je n’aurais pas été surprise. Je toussais un moment en reprenant mon souffle. C’est vrai que si Sophia connaissait mon numéro de dossier par cœur, je me doutais bien qu’elle était nouvelle.


_________________

On ne sait jamais si demain sera là - alors on pense à profiter d'aujourd'hui. Car aujourd'hui est un cadeau. C'est d'ailleurs pour cela que l'on l'appelle le présent. © RANG.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

I'm on this case
I know you

MessageSujet: Re: New Job ♫ Feat. Billie M. Wilson   Mer 26 Mar - 19:23

New Job


Participants: Eva + Billie M. Wilson





Il était aux alentours de 13h quand une jeune fille poussa la porte et entra dans le cabinet. Evelina remarqua tout de suite la bonbonne d'oxygène et le tuyau qui la reliait aux narines de la fille en question. Dans ses mains, un lunch à moitié entamé, signe qu'elle avait probablement dû manger en vitesse sur le chemin.

Ah! Sophia est partie en congé maternité de ce que je vois.

Oh, cette jeune fille avait l'air de bien connaître la collègue d'Evelina. La blonde sourit en signe d'accord et de salutation. Cette phrase lui rappela aussi que son contrat de travail était de cinq mois et qu'après, il faudrait trouver autre chose, un emploi stable, au minimum un contrat d'un an ou plus, pour être sûre d'avoir une situation stable et de pouvoir gagner suffisamment pour bien vivre sa vie. Mais la jeune femme pourrait s'en soucier plus tard. Là, elle avait des choses à faire et des patients à s'occuper avant de les confier au docteur Clark.

Elle était rendue grosse comme l’univers, alors ce n’est pas très étonnant.  

Eva fit un petit rire, autant pour la blague que pour la façon de parler de la jeune fille, qui avait d'ailleurs l'air bien sympathique. Cette dernière sortit son portefeuille et tendit à Eva sa carte d'identité: Billie Mackenzie Wilson. La blonde hocha la tête et rendit la carte à sa propriétaire qui la rangea. Elle fit un grand sourire à la secrétaire, et se présenta d'une voix enjouée, même si notre amie connaissait déjà son nom après l'avoir lu sur la carte. La jeune fille tendit la main et Eva fit de même en se présentant à son tour.  

- Evelina Dixton, ravie de vous rencontrer, mademoiselle Wilson!

Elle aussi avait dit cela d'un ton sympathique, car cela semblait véritablement être le caractère de Billie. Et quand quelqu'un est cool avec vous, la seule chose dont vous avez envie, c'est de l'être aussi à votre tour.

J’ai rendez-vous avec le docteur Clark à 13h00… comme à tous les mardi… une semaine sur deux. On va apprendre à se connaître… Vous allez sans doute vouloir mon numéro de dossier pour le savoir.

Evelina avait déjà tapé le nom de la patiente sur le clavier, le numéro de dossier était donc déjà affiché. Mais pour ne pas paraître impolie avec la demoiselle, elle le lui demanda quand même. Effectivement, le rendez-vous était bien fixé à 13h00. La secrétaire médicale parcourut rapidement le dossier, pour apprendre de quelle maladie était atteinte la jeune fille. Eve avait déjà vu des patients atteint de mucoviscidose, elle put donc garder un visage neutre, mais ne put s'empêcher d'être un peu triste pour la jeune fille. Devoir se trimbaler une bouteille d'oxygène et aller en rendez-vous chez le médecin toute les deux semaines ne devait pas être la chose la plus simple à vivre.

-Oui, c'est bien cela, j'ai votre rendez-vous. En revanche, je vais vous demander de patienter, le docteur Clark a un peu de retard.

Effectivement, il était déjà presque 13h et le docteur n'en avait pas encore fini avec son rendez-vous. La blonde avait l'habitude de ce genre de situation. Les médecins ne pouvaient jamais prévoir combien de temps allait durer un rendez-vous, ce qui était normal. Cela dépendait du patient et des problèmes qu'il avait. Et si l'être humain n'aime pas patienter, c'est bien dans une salle d'attente de médecin qu'il est le plus souvent confronté à ce problème.


HRP: Voilà, je met en retard le doc pour qu'on puisse discuter un peu ^^ Désolée si c'est un peu court!


Revenir en haut Aller en bas
avatar

I'm on this case
Messages : 79
En service depuis le : 15/07/2013
Localisation : La tête dans les nuages, les pieds sur terre.
Métier : étudiante en psychologie (6e année), stagiaire au Yard (profiler sans terrain)
Age du perso : 21 ans
I know you

MessageSujet: Re: New Job ♫ Feat. Billie M. Wilson   Sam 19 Avr - 18:48




J'aimerais être transportée
Dans le monde de Walt Disney

Je l'étais...}J’étais habituée de ces rendez-vous médicaux et l’avantage de toujours avoir le même docteur, c’était qu’il me connaissait. Il savait exactement comment je fonctionnais et je savais qui était son équipe. Clark me suivait depuis quelques années déjà. Il était capable de dire comment ça allait juste à me voir comment j’entrais dans son bureau. Que je le veuille ou non, il était mon docteur et je me comptais comme chanceuse d’avoir un bon médecin qui me suivait un pas à la fois dans cette bataille. Sa femme avait été ma pédiatre et un petit pas à la fois elle m’avait suivi dans mes premières batailles. Je me rappelais de son visage doux qui me rassurait, petite. Tout me donnait envie de me battre dans ces liens avec ses docteurs patients qui savaient comment me mettre en confiance. Ça n’aurait sans doute pas été pareil avec un autre médecin. Et comme j’étais une habituée de la clinique, je faisais une priorité pour moi que d’être la patiente qui marquerait cette clinique.

C’était pour cette raison que j’avais été aussi gentille avec la nouvelle secrétaire médicale. Elle me tendit à son tour la main avec un grand sourire. « Evelina Dixton, ravie de vous rencontrer, mademoiselle Wilson! » Je serrais la main avec une assurance qui était bien logique de moi. Être malade ne voulait pas dire qu’il fallait s’apitoyer sur son sort. Ça voulait dire qu’il fallait se botter le derrière pour être un peu plus vivante. Il fallait justement sourire à tout le monde et avoir réussi à mettre un sourire de plus sur le visage d’une autre personne. J’étais loin d’être le genre à me calmer. Mon poignet était d’ailleurs un bon exemple de ce qui expliquait pourquoi ma mère tenait tant à contrôler la vie. Selon elle, pour défier la mort, il aurait sans doute fallu que je me calme un peu. Que je me repose. Je me reposerais quand je n’aurais pas le choix… enfermée dans une chambre d’hôpital, attachée à un lit, malade à un point tel que toute bataille serait vaine.

Pour l’instant, je me contentais de serrer la main avec un grand sourire. « Ravie aussi… J’aime toujours rencontrer de nouvelles personnes. Mais appelez-moi juste Bee ou Mac. Mademoiselle Wilson, c’est trop adulte pour moi. » Ici, comme à l’hôpital, j’étais une des tristes habituées. Je faisais partie des meubles. J’étais une de ses personnes que l’on apprenait à connaître. Si au Yard on m’appelait mademoiselle Wilson, ou tout simplement Billie, je ne me cachais pas ici pour dire que je préférais fonctionner par un simple surnom. Le mademoiselle Wilson avait quelque chose d’impersonnel. Ici, on était dans l’intimité la plus intime de ma maladie. Alors j’avais lentement imposée cette règle. Même le doc avait abandonné le mademoiselle. Faut dire que ça faisait beaucoup moins mal quand on se faisait annoncé avec un prénom que le restant de notre vie se ferait peut-être avec une bombonne d’oxygène.

Vingt-sept ans…
c’était encore 5 ans avant la date d’expiration que l’on avait donné à la base à mes parents sur ma vie.

Je vis dans son regard qu’elle avait vu mon dossier. Une petite lumière traversa son regard. Pitié. Elle savait ce que ma bombonne ne lui avait pas soufflé jusqu’à cet instant. C’était moins pire que d’autres regards que j’avais eu quand j’étais arrivée à l’université avec ma bombonne pour la toute première fois. J’avais vu dans l’œil de certaines personnes un diagnostic de mort soudaine et je ne pouvais soudainement plus tousser sans avoir une tonne de personne qui me regardait en attendant de savoir si j’allais mourir à l’instant.

Elle n’eut toutefois pas la voix tordue du professeur de psychopathologie criminelle qui m’avait regardé vraiment comme si j’étais morte. « Oui, c'est bien cela, j'ai votre rendez-vous. En revanche, je vais vous demander de patienter, le docteur Clark a un peu de retard. » J’éclatais d’un grand rire. Avoir l’habitude des docteurs, ça nous menait nécessairement à avoir conscience de l’attente. Je savais que l’on avait bien beau tenter de prédire avec exactitude le temps d’attente chez un médecin, ça ne serait jamais une science exacte. Combien de fois avais-je cru à tord qu’un rendez-vous serait quelque chose de quinze minutes alors que je passais une bonne heure dans le bureau. Aujourd’hui je devrais expliquer mon poignet en purée. Je tirais un peu ma bombonne vers une chaise avant de répliquer en pointant mon sac à dos. « C’est un classique… il est toujours en retard. Mais c’est pas grave… Je suis habituée et j’ai du taf à faire…. C’est pas mon premier rendez-vous du mois. » C’était en fait mon premier du mois… mais loin d’être le premier de toute ma vie.

[/quote]

_________________

On ne sait jamais si demain sera là - alors on pense à profiter d'aujourd'hui. Car aujourd'hui est un cadeau. C'est d'ailleurs pour cela que l'on l'appelle le présent. © RANG.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


I'm on this case
I know you

MessageSujet: Re: New Job ♫ Feat. Billie M. Wilson   

Revenir en haut Aller en bas
 

New Job ♫ Feat. Billie M. Wilson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» April X feat Billie Pipper [ Normalement réservé ♥ ]
» Georges Wilson...
» Andrew Wilson [Validé]
» Présentation d'Eowyn Wilson [Validée]
» Billie-Eve Ϟ Jesus, he knows me

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeu :: Corbeille :: Archives de RPs-