AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Un petit air de musique [PV Jazz]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

I'm on this case
Messages : 37
En service depuis le : 06/10/2014
Métier : Ecrivain & auteur de théâtre
Age du perso : 30 ans
I know you

MessageSujet: Un petit air de musique [PV Jazz]   Mer 15 Oct - 10:02

Il y a des envies que l'on ne peut pas vraiment réprimer, des choses que le corps demande sans que l'on puisse y faire quoi que ce soit. Quand ça arrive, il y a deux solutions : succomber à cet appel ou y résister. La plupart des gens résiste à cet appel, beaucoup se disent que c'est mal, ils ont un sens moral et ne cède pas à leurs envies aussi facilement que cela. Les gens normaux sont en général plus bons que mauvais, on peut le constater facilement dans la vie de tous les jours...Mais il y a ceux qui ne font pas grand cas de la morale et qui feront ce qu'ils veulent quoi que cela leur en coûte ou coûte à leurs proches. Les vices et la luxure ont un doux parfum, un parfum de liberté. Si on était quelques quatre ou cinq siècles en arrière, ce ne serait pas si extraordinaire que ça...Shadow aurait bien aimé vivre à cette époque, se vautrer dans la luxure avec Christopher Marlowe par exemple. Mais dans ce monde civilisé, ce n'est pas aussi simple. Fort heureusement, il y des endroits où l'on peut faire ça quand même et dans une presque-légalité en plus.

Il aime bien l'endroit, il apprécie la compagnie des gens, l'amusement qu'ils lui procurent. Oh ce n'est pas bien, il le sait, après tout, il a un amant qu'il adore et une jolie jeune fille amoureuse de lui. Mais que voulez-vous ? Il faut bien s'amuser un peu et l'ennui est une chose que Shadow déteste par-dessus tout. Il s'ennuyait ce soir-là, personne n'était dan la maison, ces deux amours travaillaient dur pour préparer une pièce contemporaine. Il passait le temps en essayant d'écrire, mais ce n'était pas une bonne période, il avait vite laissé tomber l'idée d'écrire quoi que ce soit...Quand il quitta la maison, il n'avait aucune idée de l'endroit où il voulait aller, il pensait juste se changer les idées en se baladant tranquillement. Il avait l'air d'un londonien normal, on aurait presque pu le prendre pour un étudiant, il avait l'air jeune. Quoi que son costume à la coupe ancienne tranchait avec son air de jeune homme, l'association semblait sortir d'un autre âge, on voyait peu de gens se balader vêtu d'un gilet de costume doublé en soie après tout. Ce que pensent les gens ne l'intéresse que peu, tant qu'ils aiment ce qu'il écrit, ses pièces, ses poèmes...Et au vu de sa rente annuelle, ils aimaient bien ça...

Shadow est habitué à l'endroit, il y vient quand il est seul et qu'il s'ennuie. Il aime la musique, ce pianiste est beau en plus d'être talentueux. Et c'est étonnant de trouver dans un tel endroit une personne pareille, un talent aussi pointu, d'ordinaire, il n'y a que la fange classique prête à tout pour une poignée de billets froissés. Mais lui, il est différent. Et ce jour-là, Shadow compte bien aller le voir, il l'observe depuis bien trop longtemps, il est grand temps de nouer connaissance et d'apprendre à se connaitre un peu pas vrai ? Alors il vient jusqu'au piano, regardant avec attention les mains courir sur les blanches et les noires...

- Vous êtes remarquable, je suis toujours impressionné quand je viens ici. Je suis une vraie buse en musique...

_________________



Il y a ce qu'on écrit dans nos pièces et il y a ce qu'on écrit pour ceux qui comptent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

I'm on this case
Messages : 129
En service depuis le : 25/09/2014
Localisation : Devant son piano.
Métier : Prostitué et pianiste.
Age du perso : 22 ans
I know you

MessageSujet: Re: Un petit air de musique [PV Jazz]   Mar 21 Oct - 20:33

L’après-midi avait été calme, bien plus que d’habitude. Jazz n’avait pas eu de nouveaux clients, et un seul de ses habitués était venu passer une petite heure en sa compagnie. Rien d’extraordinaire, tout de banal, mais toujours aussi agréable. Ennuyé, il avait passé le reste du temps à jouer du piano, oscillant entre morceaux classiques, chansons, airs jazzy, improvisations digne des plus grands virtuoses et bandes originales de films et de séries.
Il ne se lassait jamais de faire courir ses doigts sur les touches, blanches comme noires, quel que soit le style de musique qu’il jouait. Il n’avait pas besoin de regarder ses mains, il n’avait pas besoin de regarder le clavier, il savait instinctivement où appuyer pour obtenir la note qu’il voulait, il savait exactement quelle force mettre sur une touche pour intensifier, moduler ou atténuer le son. Il connaissait cet instrument depuis tellement longtemps… Presque une vingtaine d’années… C’était presque une extension de son propre corps qu’il avait un besoin vital de réveiller sauvagement de temps à autre. Et les après-midi comme ça étaient le genre de moment parfait pour assouvir ce besoin qui relevait presque de la pulsion incontrôlable.

Il poursuivit ainsi toute la soirée, ne s’arrêtant que l’espace de quelques minutes de temps à autre pour boire un verre, en général d’eau, ou bien de jus de fruit. Il préférait éviter l’alcool. Oh, il le tenait parfaitement, hein, mais dans le cas où il recevrait un client, il valait mieux éviter de lui souffler une haleine alcoolisée au visage. Ca n’était pas forcément agréable. Et puis de toute façon, il n’en avait pas envie.

Avec les ténèbres de la nuit arrivaient les premiers assoiffés de sexe. Jazz reconnut quelques personnes, mais aucune d’entre elle n’avait affaire à lui. Ses collègues s’occuperaient parfaitement d’elles.
Pourtant, l’un des hommes attira son regard. Un jeune gars brun un peu étrange qui à ses yeux avait toujours l’air paumé, comme s’il n’appartenait pas réellement à ce monde. Ou plutôt comme s’il n’avait qu’un seul pied ancré dans la réalité, et l’autre perdu quelque part au milieu des nuages. Il semblait tout droit sorti du XIXème siècle, soit dit en passant, avec ce gilet. Non, plutôt du début du XXème. N’exagérons rien tout de même.
Il détonait franchement au milieu des autres, on ne pouvait que se demander s’il ne s’était pas trompé d’adresse, et pourtant, Jazz savait que ce n’était pas le cas. Il était bien trop souvent présent pour un type qui aurait atterri là par hasard. Etonnement, il le vit s’approcher de lui. Un peu surpris, le pianiste changea de morceau en achevant subtilement le précédent par une tierce rocambolesque mais parfaitement assortie au reste, avant de se lancer dans un ragtime rendu célébrissime par un vieux film dans lequel Redford et Newman tenaient les premiers rôles.

Le compliment toucha sincèrement Jazz, et il adressa un magnifique sourire à son ténébreux interlocuteur.

-Merci… répondit-il simplement.

Il chercha un court instant quelque chose à ajouter, les yeux baissés sur ses mains, puis il releva son regard pour le poser sur le visage du brun.

-Je baigne dedans depuis que je suis tout gamin, alors personnellement… Ca me parait d’une simplicité déconcertante. Après, c’est vrai que si l’on y connait rien… C’est difficile d’apprendre le solfège.

Ses doigts étaient toujours aussi actifs sur les touches, souples, légers, virevoltants.

-Jazz MacCloud… se présenta le gigolo. Et vous êtes… ?

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Un petit air de musique [PV Jazz]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Petit doc choquant sur la musique
» De la bonne musique !
» Musique et Féerie, petit doc
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Petit besoin (d'un Courant) d'air

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeu :: Corbeille :: Archives de RPs-