AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Du public aux coulisses... ~ Tris & Shadow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

I'm on this case
Messages : 78
En service depuis le : 01/05/2014
Localisation : Londres
Métier : Ancienne prostituée
Age du perso : 28 ans
I know you

MessageSujet: Du public aux coulisses... ~ Tris & Shadow   Mar 21 Oct - 12:53

Voilà maintenant 2 semaine que Tris avait définitivement quitté pour la deuxième est dernière fois son lieux de travail. Elle n’avait pas osé y retourner pour récupérer ses affaires, en fait, elle ne savait même pas si elle avait la force de retourner dans le quartier avant plusieurs mois… Mais grâce à l’aide de Jazz, elle réussit à récupérer son argent ainsi que les lettres de Mina.
Vu qu’elle n’avait à présent plus aucun revenu, Néo avait été d’accord pour assurer la somme qu’elle envoyait habituellement à Mina tous les mois. Si bien qu’elle mit une semaine avant de réaliser qu’elle pouvait utiliser la totalité de son argent pour elle. Plus de somme pour sa sœur, plus de loyer pour son proxénète, le fruit de son labeur était totalement et entièrement… pour elle.

La première chose qu’elle fit, fut de s’acheter des vêtements. Toujours aussi radine avec ses économies, elle prit les choses les moins chères et les plus basiques. Finit les petites tenues sexy qui ne donnaient qu’une envie à la personne qui levait les yeux sur elle !! A présent, ce n’était plus que jean, t-shirt et basket… Et curieusement, cela semblait encore plus plaire à Néo de la voir habillée aussi simplement.
A elle aussi cela lui faisait du bien, cela lui donnait le sentiment de pouvoir vivre une vie normale. Et cela l’aida à passer à l’étape suivante qui consistait à se faire plaisir. Jusqu’à présent, jamais Tris n’avait eu les moyens et le temps de faire des choses qui lui plaisaient. Si bien qu’elle eut la surprise d’ignorer totalement ce qu’elle pouvait aimer faire de son temps libre. Or, à présent, elle n’avait que ça, du temps libre…

C’est comme ça que, profitant des absences de Néo, elle se mit un peu à tout essayer. Elle avait décidé de commencer à le faire seule. Il fallait qu’elle découvre ce qu’elle aimait et ne devait pas se faire influencer. La jeune femme avait aussi un peu honte d’aller dans des endroits tels que le cinéma ou sur une grande roue pour la première fois de sa vie à son âge.
Et c’est là qu’elle découvrit les pièces de théâtre. Un soir où Néo était partit pour rentrer tard, elle en profita pour aller à une représentation dans un théâtre facilement joignable grâce au métro. Elle retint sa respiration du début à la fin et avait tellement été subjuguée qu’elle était restée assise, immobile alors que tous applaudissaient et quittaient la pièce à côté d’elle.

Sa première pièce avait été une pièce dramatique et jamais encore elle n’avait vu des paroles accompagné d’un langage corporel aussi beau. Elle savait jouer un rôle, elle l’avait joué la majorité de sa vie. Mais là, il n’y avait rien de malsain. C’était juste… beau. Toute une troupe d’acteurs qui transportaient une salle entière dans un univers autre que leur vie quotidienne rien qu’avec des gestes et des paroles.
Dès qu’elle fut sortie, elle sut qu’il fallait qu’elle y retourne. Et c’est ce qu’elle fit. Elle revint à chaque soirs où Néo n’était pas là, peu importait la pièce. Elle vit de tout, des comédies, des tragédies, des navets, des chefs-d’œuvre… Elle ne s’en lassait pas. Et elle devint rapidement une régulière. La première arrivée et la dernière sortie, au moins 2 fois par semaines, toujours seule…

Elle n’avait encore rien dit à Néo. Ce qu’elle faisait quand il n’était pas là, c’était devenu sa petite bulle d’intimité. Elle la chérissait et la préservait le plus possible, elle n’en avait encore jamais eu, faisant toujours passer sa petite sœur avant sa propre vie. Aussi voulait-elle en profiter le plus possible. Un jour, elle ferait partager cette intimité à Néo, comme une jeune fille montrant son journal intime. Mais pas maintenant. C’était encore trop neuf, trop fragile.

_________________
Ce n'est qu'en naissant dans la plus grande pauvreté que l'on apprend la vrai valeur de l'argent. On est alors prêt à tout pour ne plus jamais en manquer... aussi effrayant cela peut-il être.

Crédit - Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

I'm on this case
Messages : 37
En service depuis le : 06/10/2014
Métier : Ecrivain & auteur de théâtre
Age du perso : 30 ans
I know you

MessageSujet: Re: Du public aux coulisses... ~ Tris & Shadow   Ven 21 Nov - 13:03

Le théâtre, il n'y a rien de plus plaisant, de plus charmant, rien qui détende plus l'esprit et change les idées. C'est presque un moment de paix, un moment où on oublie ce que l'on est, ce que l'on vit et les soucis qui nous habitent, les doutes qui nous animent...Et le mieux, pour le petit Shadow, c'est de voir jouer une de ses pièces dans un théâtre, d'entendre un de ses livres lus à la radio ou quelques poèmes déclamés parfois dans les restaurants romantiques où les hommes font leur demande à leur charmante dame. Mais ce qui l'apaise le plus, ce qu'il aime par-dessus tout, c'est entendre Terrence lui lire des poèmes et des histoires...Ils aiment tous deux Edgar Allan Poe et entendre la douce voix suave de son amant lui lire les horreurs de Poe...Il n'existe rien en cette Terre que Shadow aime plus que cela.

Il est, pour l'heure, assis, avec les autres spectateurs, à apprécier le travail de la troupe qu'il ne connaît pas très bien, elle vient de Glasgow et est de passage dans le coin. Ils sont bons, c'est indéniable, pas encore excellents mais ils jouent avec finesse et raffinement, il trouve ça agréable. Ils ne massacrent pas la pièce comme certains savent le faire, déclamant avec froideur les proses romantiques ou sans rythme les tirades enflammées. Cependant, il ne leur laisserait peut-être pas jouer une pièce qu'il a écrite, ils n'ont pas encore assez de talent pour cela. Mais leur Titus Andronicus est très bien, il est heureux d'avoir quitté sa demeure ce soir pour aller au théâtre. Et il laisse la pièce se passer, elle est assez longue mais ce n'est pas grave, il a toute la nuit. Terrence est parti pour jouer sa pièce en Europe, il ne reviendra pas avant un bon mois...Et Shadow s'ennuie tellement en son absence !

On le laisse entrer en coulisses, il est connu dans ce théâtre maintenant, pour aller féliciter les acteurs et le metteur en scène. Cet homme est jeune, bien plus que Shadow, et quand il le voit, il en devient timide, sans savoir quoi répondre, flatté qu'un auteur comme Shadow aime la pièce. L'entrevue ne dure malgré tout pas très longtemps, le temps de rencontrer les acteurs et de féliciter la costumière et il revient dans la salle de spectacle. Les gens sont partis, les lumières rallumés et il n'y a plus que les bruits étouffés des coulisses pour troubler la paix qui sévit ici. D'un pas guilleret, il va vers la sortie, ses chaussures claquant sur le parquet lustré de la grande salle. Il est toujours élégant, avec ses costumes trois pièces aux gilets si colorés, un sourire aux lèvres, il traverse la pièce. Avant de s'arrêter sur une jeune femme blonde, encore assise, il ne l'a remarquée que là. Elle doit être la dernière ici, avec lui...

- La pièce est terminée vous savez, mademoiselle. Vous devriez rentrer chez vous à l'heure qu'il est.

_________________



Il y a ce qu'on écrit dans nos pièces et il y a ce qu'on écrit pour ceux qui comptent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Du public aux coulisses... ~ Tris & Shadow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» YON TI KOZE ! PITA PI TRIS ! PREVAL PA PI SOT KE SA !
» Que sont devenues les Mercédès payées par le trésor public?
» Haïti : Le trésor public est en bonne santé
» Un marche public inacheve a Petion-Ville...
» La notion d'espace public dans le mental haïtien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeu :: Corbeille :: Archives de RPs-